Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 15:49

Les obsèques religieuses de Mlle Simone CAILLAOUZE ont été célébrées le mercredi 9 février 2011, à 14 h 30, en l'église Saint- Phébade à Agen, suivies de l'inhumation au cimetière de Gaillard.

Elle était une ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-roses en 1941. Elle a été notre prof d'Histoire à l'ENIA.

Je fais partie de la dernière promotion de normaliens d'Agen qu'elle a préparée au bac de la seconde à la terminale puis qu'elle a accompagnée dans notre formation professionnelle deux ans après le bac. Simone Caillaouze aimait la vie, elle aimait les autres, elle nous aimait. Elle avait la foi. Elle était une de ces profs cathos de la Laïque. Pratiquante mais pas sectaire. Discrète sur sa foi mais rayonnante. Elle avait une présence, une aura, qui ne laissait personne indifférent. Sa foi était joyeuse. Sa culture était réelle, impressionnante, dans son domaine, l'Histoire, mais aussi pour "les choses de la vie", pour les ressorts cachés de l'âme humaine. La vie lui avait fait traverser des épreuves dont elle était ressortie plus humaine, plus grande, plus humble. Elle a formé des générations d'instits, suscité des vocations de profs. Elle a beaucoup travaillé aux archives départementales, impulsé des recherches locales, mis en place des expositions, des visites guidées de la ville d'Agen. Simone Caillaouze était très connue à Agen,dans tout le Lot-et-Garonne, et le plus souvent très appréciée. Elle a présenté des candidats au Concours National de la Résistance. Elle est montée avec eux à Paris lorsqu'ils ont été primés. Elle était très sociable. Elle a conservé toutes ses facultés intellectuelles et toute sa vivacité d'esprit jusqu'à la nuit de la semaine dernière où elle s'est endormie pour ne pas se réveiller. Elle a marqué nos coeurs et nos esprits, et enchanté nos années d'étudiants puis d'instits. Je trouve que j'ai eu beaucoup de chance de rencontrer Simone Caillaouze et de l'avoir eue et de l'avoir toujours pour maître.

 

4626943868_c6c7db3b6a.jpg

 

Le vieil Agen. Photo Flickr.

Cliquer sur la photo pour la voir en plus grand.

(Clic gauche)

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents