Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 11:40

Les chiffres du commerce de la tomate andalouse donnent le tournis. Depuis 1995, l’Espagne vend chaque année hors de son territoire environ 900 000 tonnes de tomates fraîches, ce qui fait de ce pays le premier exportateur en Europe (et le troisième mondial, après le Mexique et la Syrie). Suivent les Pays-Bas (834 000 tonnes en 2007), la Turquie (372 000), le Maroc (297 000), la Belgique (203 000), la France (167 000) et l’Italie (110 000) (1).

 

L’importance de la production de tomates aux Pays-Bas, entièrement hors-sol et sous serres, tient à trois facteurs : haute technicité, chauffage assuré par le gaz extrait dans les eaux territoriales nationales et main-d’œuvre étudiante payée au rabais.

 

En 2008, l’Allemagne a importé 201 000 tonnes de tomates espagnoles, le Royaume-Uni 174000, la France 152000, les Pays-Bas 145 000, la Pologne 57 000, l’Italie 33 000, la République tchèque 28 000, etc. (2). Après la pomme de terre, la tomate est en effet le produit agricole le plus consommé en Europe. En 2007, les Grecs en ont mangé 61 kg par habitant, les Danois 32 kg, les Italiens 31 kg, les Espagnols 17 kg, les Français 14 kg, les Britanniques 8,1 kg, les Belges et les Allemands 8 kg (3).

 

« Combien d’entre eux ont conscience que, s’ils peuvent en manger autant, c’est grâce à l’exploitation des immigrés d’Almería ? », s’interroge le syndicaliste Spitou Mendy, avant de rappeler : « Au XVIIIe siècle, dans De l’esprit des lois, Montesquieu disait déjà, en parlant des plantations de canne à sucre dans les Antilles françaises : “Le sucre serait trop cher si l’on ne faisait travailler les plantes qui le produisent par des esclaves.” Aujourd’hui, c’est exactement la même chose avec la tomate d’Almería ! »

Pierre Daum.

, ,

Lien   imprimer Imprimer

Pierre Daum

Journaliste.

(1) Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization, FAO), chiffres 2007, Faostat.fao.org.

(2) Eurostat (Commission européenne), tableau des exportations de tomates espagnoles dans les pays de l’Union européenne (2004-2008), Epp.eurostat.ec.euro pa.eu

(3) Eurostat, tableau de la consommation des fruits et légumes dans l’Union européenne, exprimée en kg/hab. (2000-2008)

 

5385483838_031b049c3a.jpg

 

Photo Flickr.

 

Le dossier complet sur la tomate d' aujourd'hui et pour s'abonner au Monde Diplomatique sur le lien suivant:

 

http://www.monde-diplomatique.fr/2010/03/DAUM/18889

 

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

jf sadys - andré lugardon 02/02/2011 16:15



annemarie, ce soir mercredi 2/02 de 19h à 20h nous allons lire une partie d'un livre de Christian Bobin, " Le Très Bas". Si vous en avez le temps et l'envie vous pouvez nous écouter sur www.cfm92.com



jf sadys - andré lugardon 02/02/2011 16:12



Ce matin j'ai lu une présentation d'un livre que je viens de retrouver sur internet et que je n'ai pas encore lu. Mais je vais lire de temps en temps le blog de son auteur. Voici les références
de son dernier livre: http://cdurable.info/Vers-la-sobriete-heureuse-Pierre-Rabhi,2478.html



jf sadys - andré lugardon 02/02/2011 16:08



Peut-être que si le prix du gazole s'envole les choses vont changer ?



annemarie 02/02/2011 13:07



ce dossier ne date pas d'aujourd'hui,nous sommes allée au fin fond de l'espagne


des milliers d'hectare sont cultives sous des serres !


des tomates hors sol


avec de la main d'oeuvre etrangere payé 3fois rien


et nous nous y sommes pour quelque chose


quand le consommateur veut des tomates toute l'annee


cqfd


autrement dit il faut etre consom/acteur  de nos propres decisions



Recherche

Articles Récents