Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 09:42

Je sais que je ne vis pas dans un monde de Bisounours. Je sais que le monde n'est pas et n'est pas prêt d'être comme j'aimerais qu'il soit. Je sais que je ne suis qu'un grain de sable de la blogosphère. Je ne sais pas au moment où j'écris ces lignes ce qu'il va advenir de la Grèce. J'espère que l'Europe fera mieux qu'en Iran, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye. Je rêve d'un monde où l'argent ne serait pas Roi mais serviteur. Je rêve d'un monde où tout le monde serait convaincu que l'argent se prête sans intérêt. Oui je sais je suis un rêveur. Et nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours... Mais rêver de beaux rêves c'est bon pour le moral...

Un peu d'Histoire pour rêver à un monde meilleur:

"En 1745, il est demandé au pape Benoît XIV si la ville de Vérone peut emprunter à 4%. En réponse, dans l’encyclique Vix pervenit, le pape rappelle que l’usure est interdite quel que soit son taux : dans un contrat de mutuum (prêt de consommation) on ne peut pas exiger de récupérer plus d’argent qu’on en a prêté, même une somme modeste, à cause même de ce prêt. Cet enseignement est traditionnel car l’argent n’est pas productif en soi ; il ne peut pas être loué (il est fongible) et donc on ne peut, sans injustice, récupérer plus qu’on a prêté car on n’a pas travaillé pour cela. L’argumentation lie la propriété et le travail : si on n’est plus propriétaire de l’argent qu’on a prêté on ne peut pas le faire travailler pour soi."

Lire la suite....

Je sais... je sais pas...

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents