Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:43

ramallah invasion 24 5 2006

Si le mal répond au mal quand s'arrêtera donc le mal?

"Si les hommes de notre temps ne trouvent pas aux problèmes qui déchirent le monde de solutions fraternelles, c'est peut-être la condamnation des hommes de notre temps, ce n'est pas une condamnation de la fraternité".

Romain Gary - L'affaire homme (2005)

www.hommesdeparole.org

 

 

 

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 08:55
Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 08:53
Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 08:51
Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 10:14

min-j-ai-la-vie-dans-le-sang-qzxqw.jpg

 

 

Donner un peu de son sang, c’est redonner espoir à des malades, à leurs familles. C’est contribuer à soigner, à guérir. Il n’y a pas pour le moment de sang artificiel, aucun liquide de synthèse n’existe pour venir en aide aux malades. Donner et redonner son sang c’est donc sauver des vies.

 

 

Un peu d’Histoire.


 

Au XVII ième siècle, en France, Jean Baptiste Denis effectue en 1667 les premières transfusions sanguines sur quatre malades. Il transfuse du sang de mouton et de veau. Un de ses patients meurt. Il y a un procès. Jean Baptiste Denis est acquitté. L’homme, en fait, a été empoisonné à l’arsenic par son épouse et non pas par une transfusion de sang animal. Mais en 1676, un édit du parlement interdit la transfusion sanguine. Au XVIII ième siècle, il y aura des recherches ailleurs qu’en France mais sans résultat vraiment marquant. Au XIX ième, le médecin obstétricien anglais James Blundell s’intéresse à la transfusion de sang humain. Il publie ses travaux dans des revues scientifiques à partir de 1818. Il cherche à sauver les femmes qui meurent d’hémorragie après l’accouchement. Il se heurte à deux difficultés: on n’a pas encore découvert les groupes sanguins et de procédé anticoagulation du sang. C’est donc au XX ième siècle que va se mettre en place le système de transfusion sanguine que nous connaissons aujourd’hui. Voici quelques dates clés. En 1900, Karl Landsteiner découvre les groupes sanguins (A, B et O) qui permettent d’éviter les incompatibilités entre donneurs et receveurs. En 1914, le médecin belge Albert Hustin a l’idée d’utiliser du citrate comme anticoagulant lors des prélèvements. En 1949, le médecin Arnault Tzanck crée en France le Centre National de Transfusion Sanguine.(CNTS). Après le scandale du sang contaminé, il est ré-organisé et devient, en 2000, l’Etablissement Français du Sang. (EFS). En France le système de collecte du sang repose sur le don volontaire et librement consenti. On n’achète pas le sang des donneurs. On n’oblige personne à donner son sang.

 

 

Comment et où donner la première fois.


 

On peut demander autour de soi, dans la famille, au travail, chez les ami(e)s qui est donneuse, donneur? Lorsqu’on a « repéré » quelqu’un que l’on connait, lui demander alors de l’accompagner « pour voir », pour se faire une idée. Ne pas hésiter à poser des questions. Il existe actuellement en France des lieux fixes où donner son sang et des lieux mobiles. La liste se trouve sur internet sur le lien suivant:
http://www.dondusang.net/rewrite/site/37/etablissement-francais-du-sang.htm?idRubrique=756

 

 

Par téléphone composer le numéro vert suivant: 0 800 109 900.

 

 

Comment ça se passe?


 

Il faut répondre à un questionnaire de quatre pages, se présenter ensuite à l’accueil pour donner son identité, recevoir son dossier avec de nombreuses étiquettes code barre, rencontrer un médecin qui vérifie votre tension et ce que vous avez répondu au questionnaire. Ensuite, on est pris en charge par du personnel médical spécialisé dans le prélèvement et le conditionnement du sang. Cela ne fait absolument pas mal. Aujourd’hui on ne sent pratiquement plus la piqûre de l’aiguille. Tout est fait avec du matériel qui ne sert qu’une fois. Il est d’usage de terminer son don par un petit déjeuner ou un déjeuner gratuit, offert sur place.

 

 

Qui peut donner?

 

 

Tout le monde en bonne santé entre 18 et 70 ans. Il ne faut pas peser moins de 50 kg. Il faut s’engager par écrit et répondre au questionnaire honnêtement. Il faut l’accord du médecin présent sur le lieu de collecte. Depuis le scandale du sang contaminé l’Etablissement Français du Sang s’entoure de précautions pour éviter des dons « contaminés » par exemple par le paludisme, le sida, la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

 

 

Que donne-t-on?


 

Selon les lieux où se fait la collecte et les équipements disponibles, on donne soit son sang, soit du plasma, soit des plaquettes. Le nombre de dons autorisés dans l’année varie selon la nature du don qui est fait. Les donneuses et donneurs qui acceptent de donner régulièrement sont les bienvenus. Mais on ne peut être que donneur occasionnel. Il n’y a pas d’obligation à donner et redonner.

 


En France il y a trois millions de dons par an qui permettent de soigner un million de malades. Donner un peu de sang, c’est donner un peu de soi; c’est souvent redonner vie et espoir aux malades et à leur famille. Redonner du sens à la vie. Donner un peu de son sang, c’est un acte d’amour pour son prochain. Et
« Avec beaucoup d’amour, l’homme peut tout. » (Antoine de Saint-Exupéry).

 

 


Repost 0
Published by Annick Naux - dans journalperso
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 08:52

Christian Bobin.

220px-Christian Bobin-Nancy 2011 (1)

"Reste l'amour qui nous enlève de tout, sans nous sauver de rien. La solitude est en nous comme une lame, profondément enfoncée dans les chairs. On ne pourrait nous l'enlever sans nous tuer aussitôt. L'amour ne révoque pas la solitude. Il la parfait. Il lui ouvre tout l'espace pour brûler. L'amour n'est rien de plus que cette brûlure, comme au blanc d'une flamme. Une éclaircie dans le sang. Une lumière dans le souffle. Rien de plus. Et pourtant il me semble que tout une vie serait légère, penchée sur ce rien. Légère, limpide : l'amour n'assombrit pas ce qu'il aime. Il ne l'assombrit pas parce qu'il ne cherche pas à le prendre. Il le touche sans le prendre. Il le laisse aller et venir. Il le regarde s'éloigner, d'un pas si fin qu'on ne l'entend pas mourir : éloge du peu, louange du faible. L'amour s'en vient, l'amour s'en va. Toujours à son heure, jamais à la vôtre."

"Éloge du rien" de Christian Bobin 

 

 

Repost 0
Published by Mathilde Jougla - dans journalperso
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 10:15

Source photo: Images Google.

mur-palestine.jpg

Le grand sultanTimour est excédé des vols qui sont commis presque chaque jour dans son palais, impunément dans la plupart des cas. Il réunit son conseil dont fait partie Nasr Eddin.

- "Voici ma décision", annonce-t-il: "Je vais faire surélever l'enceinte de manière à empêcher tout voleur de s'introduire. Y a-t-il une objection?"

Chacun approuve sans réserve. Seul Nasr Eddin ne semble pas très convaincu.

- "Holà! bouffon, tu es contre?

- Oui. Moi je pense à l'inverse qu'il faut rabaisser les murs.

- Rabaisser les murs? Tu veux donc ma ruine, imbécile ?

- Au contraire Seigneur. Les voleurs de l'intérieur sont beaucoup plus redoutables que ceux de l'extérieur, il faut leur faciliter la sortie. "

 

" Subblimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja"  aux Editions Phébus Libretto page 444.

 


 


 


 

 

Repost 0
Published by Mathilde Jougla - dans journalperso
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 10:12

Forêt de Brocéliande. Source photo: Images Google.

foret broceliande

"Il y a plus inconnu que le soldat inconnu: sa femme."

"En forêt, le silence n'existe pas. Les arbres sont bavards."

"L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant." (Proverbe japonais)

"Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme". (Proverbe boudhiste)

"Chaque fois qu'un homme sourit, il ajoute quelque chose à la durée de sa vie." (Laurence Sterne)

"On est pas responsable de la tête qu'on a. Mais on est responsable de la tête qu'on fait."

« Avoir la foi c’est monter la première marche même quand on ne voit pas tout l’escalier. » (Martin Luther King)

J’ai foi en la politique.

La politique est l’avenir de l’homme.

 


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Erwhann Kerlavohz - dans journalperso
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 12:39

 

Déjà en 2012 ça donnait ça:

 

 

 

"Sous la direction de Karim Ammour, autour d'un programme de musique du monde, 1 000 choristes amateurs ont partagé une expérience unique avec des artistes internationaux qui contribuent, chez eux ou avec nous, à Nantes, à lutter contre l'isolement et à défendre l'art vocal comme vecteur privilégié du « bien vivre ensemble ».

 

Ils sont partis à la découverte de leur voix et ont vécu, à travers la ville, une formidable aventure musicale et humaine, moderne et ambitieuse, s'inspirant des cultures orales ancestrales.

 

Pour sa quatrième création, le Grand Collectif Vocal Urbain UrbanVoices a voyagé sur l'ensemble du  territoire de la cité, entre le 21 avril et le 27 juin 2014, pour participer à un moment unique de création partagée sous les Nefs les 5 & 6 juillet."

 

Hier soir nous y étions. C'était impressionnant et beau. Et c'était...gratuit!

 



Repost 0
Published by Erwhann Kerlavohz - dans journalperso
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 11:31

ismene_1_gd.jpg

Source photo: Images Google.

Je vous invite à découvrir son blog sur le lien suivant:

http://leventdanslessteppes.blogspot.fr/2014/07/richesse-et-reseaux.html?showComment=1404548470988#c2856460594328139137

Bonne lecture.

 

 

 

Repost 0
Published by Erwhann Kerlavohz - dans journalperso
commenter cet article

Recherche

Articles Récents