Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 07:47

 

"La phase de terrain s’est déroulée depuis la mi-avril jusqu’à la mi-juillet 2010, à raison de quatre jours par semaine et de cinq heures par jour, à différents moments de la journée, mais plus généralement le matin. Une fois seulement ma présence s’est prolongée 24 heures, avec une nuit passée en plein champ. Je me tenais généralement assis parmi elles, accompagnant les déplacements du troupeau. Après un premier jour où régnait, de part et d’autre, de l’excitation, les jours qui suivirent furent marqués alternativement par de l’hostilité ou de l’indifférence. Au bout d’un mois, je circulais librement parmi elles, y compris durant les ruminations, ne suscitant pas de réaction particulière sauf si je faisais mine de les toucher. Lorsque je prenais place dans le champ, toutefois, certaines – pas toujours les mêmes – venaient poser leur museau sur ma tempe ou sur mon cahier."

 

Lire la suite en cliquant ici.

 

4597939066_8ccbb76d56.jpg

 

Photo Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

paul 17/10/2011 16:18



ben c'est juste ce que m'avait expliqué un voisin éleveur en fait.


il ne le fait pas à toutes ses vaches d'ailleurs. faut pas croire, mais c'est un boulot pas commode du tout. donc il ne le fait que quand c'est incontrounable. je pense qu'il n'est pas le seul
dans ce cas.



André Lugardon 17/10/2011 16:01



Merci Paul de votre réponse. J'avais pensé à votre hypothèse un mais pas aux autres. Ce qui m'a intrigué sur les photos de vaches qui illustrent l'étude c'est que certaines ont juste le bout des
cornes coupées. J'ai posé la question à l'auteur de l'article. Je n'ai pas eu de réponse d'où ma question sur mon blog.



paul 17/10/2011 13:38



pourquoi coupe-t-on les cornes des vaches ?


il peut y avoir plusieurs raisons réalistes.


la première c'est quand des cornes se développent de mauvaise façon et finissent par menacer un oeil ou la tête en rentrant dedans.


ensuite ils y a les risques de blessures dans les étables quand les annimaux sont nombreux dans un espace limité.


ensuite viennent les cas de vaches agressives risquant d'en blesser d'autres en les attaquant, voir un éleveur.


après je sais pas.



André Lugardon- JF Sadys 16/10/2011 18:23



Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi on coupe les cornes aux vaches?



Orane 16/10/2011 13:01



J'ai publié trop vite mon post ! Je voulais dire qu'en général, face à un être qui en impose, animal ou humain, la première attitude à adopter dans l'empathie c'est l'humilité : pas d'yeux dans
les yeux là, surtout pas, car c'est considéré comme une menace ! pas de tête basse non plus malgré tout : c'est vu comme un signe de faiblesse et on risque l'attaque sans prévenir ! Il faut être
juste soi-même sans l'arrogance et la supériorité virtuelle de l'être humain ! Il faut toujours se souvenir qu'on a rien à prouver, qu'on n'est pas dans un combat mais dans un essai de relation.
On dit s'entendre comme chien et chat : je suis devenue capable de faire se rencontrer un chien et un chat sans que cela se termine en pugilat : Ce n'est pas pour me vanter, surtout pas. Pour
exemple : mon chat de 11 ans a été élevé par une chienne groendal énorm, après que je leur aie fait faire connaissance par les odeurs de leur museau respectif. Et cela a marché. Hier, le même
vieux chat a fait connaissance du jeune chien tout fou ancien locataire de l'appart' où je vis et où ses odeurs doivent encore traîner, surtout dehors. Tout s'est bien passé. Pourtant le chien
faisait le double de mon chat !


Orane


 



Recherche

Articles Récents