Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 14:58

« Les ancêtres – qu'ils aient été joueurs, nuls ou violents- devenaient tous respectables et intouchables une fois morts, une fois mis sur l'autel avec de l'encens, des fruits, du thé. Les autels devaient toujours se trouver à une hauteur assez élevée pour que le regard des ancêtres nous surpomble. Tous les descendants devaient porter leurs ancêtres non pas dans leur coeur mais au-dessus de la tête. (Page 101)

 

Tout récemment, j'ai vu à Montréal une grand-mère vietnamienne demander à son petit fils d'un an (…) : « Aimer grand-mère porter où? ». Le petit s'est touché la tête avec la main. J'avais oublié que l'amour vient de la tête et non pas du coeur. De tout le corps, seule la tête importe. (…) Il est donc impossible d'aimer tout court, d'aimer sans sa tête.(...) (Page102) »

 

Kim Thuy dans son livre « Ru » pages 101 et 102 aux éditions Liana Lévi ; www.lianalevi.fr

 

5581456026_45e704577b.jpg

 

Photo Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents