Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 11:28

Suite et fin.

 

"J'ai eu une nouvelle formation. Je ne suis plus l'ombre voûtée sur le balai, j'ai le droit de vous attendre derrière la caisse. D'ordinaire, ils mettent les filles avenantes devant. Ils manquaient de soldats au front: c'est tombé sur moi. A l'arrière les autres gaillards fabriquent les munitions. Mais ils manquaient de chair à client, c'est tombé sur moi. Mes semblables sont des garces épouvantables, qui rejettent sur tout ce qui les entoure le dédain qui les assaille toutes les 30 secondes. Trente secondes pour prendre une commande, encaisser, servir. Maximum, sinon l'écran clignote. Quand le produit n'est pas prêt, on sert le client d'après, et celui encore d'après, mais les frites du premier refroidissent pendant qu'il fait le pied de grue. Ils ne sont jamais contents. Le manager non plus. Le coupable est tout désigné.

 

L'écran clignote. Trop tard. Plus vite quand même. Précipitation, les pièces de 50 centimes tombent dans le compartiment des 20. Je me suis trompé en rendant la monnaie. Et ça gueule et je ne dis rien parce que j'ai merdé. Plus vite. Change-lui ses frites, souris, enchaîne.

 

Je piétine au comptoir par tranches de quatre heures, parfois plus, sans interruption. J'encaisse les réclamations sans broncher. Ils demandent toujours plus, ils cherchent la sauce gratuite, huit sachets de sel, un verre d'eau, un supplément caramel. Dans le ballet agité des courses aux commandes, on prend des coups de coudes, des coups de hanches. Une collègue décomplexée me vole le dernier sandwich sous le nez pour que son client ne s'attarde pas au comptoir. Et le mien attendra la prochaine fournée, et le con devient toujours plus con parce qu'il a faim et qu'il paye pour qu'on le serve et qu'on me paye pour le servir."

 

 

Pour lire la suite et la fin: http://raconterlavie.fr/spip.php?page=reader&id_recit=353

 

Texte d'Anaelle Sorignet.

 

Pour en savoir plus: http://raconterlavie.fr/projet/

 

5951682187_b5d18004cc.jpg

Source photo: Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

André Lugardon 25/02/2014 17:38


Sans jamais être nommé avec précision je pense que l'action se passe dans une grande chaîne internationale de restauration rapide et pas dans un hyper marché.

CLEMENT 25/02/2014 12:48


Cela me paraît très justement décrit, bien que je n'aie jamais vu dans les hypermarchés les employés "courir" ainsi... Orane

Recherche

Articles Récents