Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 13:57

 Au lendemain des élections municipales 2014 nous avons appris que 17 022 600 Français(es) n'ont pas voté et que 2 ou 3 millions ne sont pas inscrits sur les listes électorales. J'ai donc demandé sur Facebook, par mail, par téléphone, par texto, de vive voix aux personnes qui veulent bien discuter politique avec moi de m'aider à comprendre un phénomène d'une telle ampleur. Voici quelques unes des réponses que j'ai eues.

 

Patrick, 40 ans: « J'en ai marre que les politiques passent au-dessus des lois. » Il me cite alors le cas d'un maire, conseiller général, qui a fait la une dernièrement des journaux locaux: pris en flagrant délit d' excès de vitesse, il a mené une action en justice pour vice de forme dans la procédure engagé contre lui et a obtenu gain de cause. Il me cite plusieurs noms de femmes et d'hommes qui ont touché des sommes importantes pour des études, des rapports « bidons » demandés par des élus.. Il me dit: « J'en ai marre de tous ces élus qui se battent pour eux et pas pour nous.  »

 

Jacqueline, 57 ans: « J'ai voté contre le traité de Maastricht en 1992, le non avait failli l'emporter, j'ai voté contre le traité de la constitution européenne en 2005 et là le non l'avait emporté. On n'a pas tenu compte de nos votes. Depuis je ne vote plus. Mais je m'intéresse encore à la géopolitique pour essayer de comprendre où va le monde. »

 

Denis, 25 ans: « J'ai beaucoup déménagé pour le boulot ces 5 dernières années. J'ai voté par procuration pour les présidentielles. J'ai pas voté pour les municipales. J'ai pas trouvé le temps de faire les démarches pour m'inscrire sur la liste électorale de la commune où je taffe actuellement. On pourrait pas voter avec son téléphone portable? »

 

Agnès, 60 ans: « J'ai été engagée en politique, je le suis encore d'une certaine manière dans les associations dont je fais encore partie. Je ne trouve pas de candidats qui correspondent à mes idées. Je ne veux plus faire le choix du moins pire. Je ne veux plus être trompée par des candidats qui s'éloignent de plus en plus de leurs aspirations. Je ne veux plus leur permettre d'arriver aux postes de responsabilités sur de fausses promesses, de faux espoirs. Je suis arrivée au bout des concessions et compromissions que j'ai pu concéder jusqu'à maintenant. Je vote blanc. »

 

André, 61 ans: « J'en ai marre qu'on me dise qu'il faut absolument que je vote en agitant l'épouvantail Front National. Front National qui ne vaut pas mieux que les autres soit dit en passant. Je me demande si je ne vais pas devenir royaliste. »

 

Sebastien, 29 ans: « Salut JF. J'ai essayé de t'appeler sur ton portable ce matin pour en discuter ensemble mais ça ne sonnait pas. Pour répondre à ta question qui était bien tournée car impersonnelle, l'abstention s'explique par le rejet des Français pour la politique. C'est un premier point. La période est difficile pour tous, voire très difficile pour certains et les politiques n'apportent plus de solutions. Rajoutons à cela une affaire politique honteuse qui sort tous les mois et tu finis de sceller l'écart qui se creuse entre les hautes sphères et le peuple. De plus nous sommes obligés de voter pour des gens qui ne nous conviennent pas parfois depuis des années déjà car le vote blanc n'est pas comptabilisé. Alors se déplacer pour manifester une colère par un vote blanc qui ne compte pas... Tu m'as compris! Ou alors tu votes Front National? Il faut renouveler la politique, en finir avec les passes-droits, les avantages énormes de ces politiciens. Reconnaître le vote blanc et là seulement l'abstention baissera. »

 

Robert, 83 ans: « Je ne vote plus depuis que De Gaulle a donné le droit de vote aux femmes. J'ai renvoyé ma carte d'électeur à la Mairie de M... »

 

 

Aurélie, 47 ans: « J'en ai marre de la politique des boules puantes. »

 

Marie, 67 ans: « Cela change rien de voter. Rien ne change. C'est toujours pareil. Les impôts augmentent pour les petits. Même avec la gauche. C'est incroyable! »

 

Philippe, 72 ans: « On peut plus panacher, je vais plus voter aux municipales. »

 

chaise-vide.jpg

 

Source photo: Google images.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

André Lugardon 31/03/2014 22:27


http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2014-03-28-municipales

André Lugardon 31/03/2014 22:27


http://www.lavie.fr//debats/edito/le-fn-les-sermonneurs-et-le-vrai-malaise-des-francais-25-03-2014-51239_429.php

André Lugardon 31/03/2014 16:37


http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/03/ocelectionsfrfinal3.jpg

André Lugardon 31/03/2014 14:04


Ne culpabilisez pas trop Else. Vous n'êtes pas seule loin s'en faut donc cela veut bien dire quelque chose. 

Else 31/03/2014 13:52


Voilà un échantillon qui dit le désarroi, l'évitement, le désenchantement. ( à part Robert!!)


Et moi qui n'ai jamais éprouvé quelque sympathie pour l'abstention, je ne suis pas allée voter non plus: une seule liste,de plus apolitique , interdiction de rayer, désintérêt pour la vie du
village dans lequel j'habite parce que mes attachements sont ailleurs...Je n'ai pas pris la peine de me déplacer. Je sais, ce n'est pas respectueux vis à vis des personnes se présentant...

Recherche

Articles Récents