Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 10:01

J'ai grandi dans un petit village de la forêt landaise dans les années 50/60. J'ai été enfant de choeur. Je me souviens très bien qu'aux enterrements, aux mariages, aux baptêmes, il y avait un groupe d'hommes qui ne rentraient jamais dans l'Eglise. Ils n'allaient pas au bistrot. Ils étaient là devant l'Eglise, sous le porche, silencieux, taiseux. Je ne les ai jamais entendus faire des remarques désobligeantes sur le curé, sur l'Eglise et ses fidèles. Leur présence silencieuse m'interrogeait. Ils étaient ancien-combattants de 14/18, déportés survivants de 1939/1945. Peut-être en avaient-ils après Dieu et ses représentants sur Terre?

 

Dans ces années-là, 80% de la population de notre pays vivait à la campagne. Il y avait plus de 10 millions de paysans. Donc encore beaucoup de familles catholiques terriennes qui « donnaient » un enfant, une enfant, à l'Eglise. Aujourd'hui il reste plus ou moins 400 000 « exploitants » agricoles. Parmi eux beaucoup moins donc de familles catholiques pour donner des religieux, des religieuses à l'Eglise de France.

 

Dans toute ma carrière d'instit « de campagne » je n'ai jamais entendu de parents me dire: « Mon enfant est bon à l'école, je veux qu'il devienne plombier, ou électricien, ou maçon ou charpentier etc...etc... ». Je n'ai jamais entendu dire non plus : « Mon enfant est bon à l'école, je veux qu'il devienne prêtre. »

 

Le Monde a changé, à nous de nous adapter si nous ne parvenons pas à le changer. Le Monde changera encore. Avec ou sans nous. Avec ou sans prêtre.

 

« Rien n'est jamais acquis à l'homme

Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur

Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix... »

 

(Louis Aragon)

 

 

8504552632_0a1074da5d.jpg

 

Source photo: Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mathilde Jougla - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

CLEMENT 22/09/2013 12:20


Si tout ne devenait pas vite obsolète, les entreprises qui fabriquent ces biens de consommation seraient vite en faillite ! De plus, plus les technologies avancent, plus on en redemande... on se
piège nous-mêmes ! Orane

Mathilde Jougla 18/09/2013 11:24


Au niveau de la consommation il y a de plus en plus de personnes qui sont "larguées" et laissées sur la touche. Il y a aussi dans notre société dite de consommation pour celles et ceux qui
peuvent encore consommer une insatisfaction, frustration permanente. A peine a-t-on acheté que c'est dépassé, "obsolète" et qu'il faut racheter. C'est lassant à force je trouve et en définitive
insatisfaisant. Mais c'est sûr que les cathédrales Leclerc, Auchan, Carrefour, Leroy-Merlin etc...etc... ont encore beaucoup de fidèles.

CLEMENT 18/09/2013 10:43


Je crois malheureusement que la société évolue vers plus de consommation, de virtuel, et la spiritualité est reléguée au dernier plan, voire inexistante. Il faut parfois que survienne un mauvais
coup de la vie, pour se remettre en question et revenir à de vraies valeurs. Orane

Recherche

Articles Récents