Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 08:44

La guerre des mots peut en cacher une autre, la guerre tout court.

 

Rappel de quelques titres de presse récents:

 

"Les cocus de Hollande" (L'Express)

"Hollande secoue-toi, il y a le feu!" (Marianne)

"On se réveille?" (Le Point)

"Déjà dans le mur?" (Valeurs actuelles)

"C'est tout bon François, change rien." (Koz)

 

 

Je ne suis pas très étonné des titres de la presse mentionnés ci-dessus. Je me demandais quand ça allait venir et sur quel ton et quelle forme. Au fils des semaines et des mois à venir, à gauche, le nombre de déçus de François Hollande va augmenter comme cela s’est passé pour Barak Obama aux Etats « Unis ». Les droites de notre pays vont donner elles aussi de plus en plus de la voix. Sur le fond et la forme vont-elles changer ou faut-il s’attendre à des attaques comme on en a connu du temps de Pierre Mendes France et Léon Blum? Autres questions dans l’air du temps: l’Europe peut-elle imploser comme l’ex-Urss? Se balkaniser à nouveau? Que faut-il penser du réveil à nouveau des nationalismes en Europe? La France peut-elle se « libaniser »? La démocratie occidentale et américaine ne portent-elles pas en elle la division, l’affrontement comme le ciel porte l’orage? Les Etats « Unis » sont-ils si unis que ça? Notre pays que les Rois ont eu tant de mal à unifier et pacifier résistera-t-il aux démons de la désunion et de l’affrontement intérieur? Suis-je en train de faire une crise de parano en me posant ces questions?

 

  3820712635_6f47180af5.jpg

 

Source photo: Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

anne marie 12/09/2012 15:21


c'est pour cela que l'on dit que la troisieme force de conviction ce sont les patrons des journalistes


et que ceux ci ecrivent selon la ligne de l'editorial


sauf liberation et c'est bien le seul

André Lugardon 12/09/2012 14:00


L'Europe que l'on accuse de tous les maux c'est tout de même soixante de paix, c'est pas rien. Surtout si on se souvient que deux guerres mondiales sont parties d'Europe.

CLEMENT 12/09/2012 12:35


Je ne pense pas que tu fasses une crise de parano... je pense un peu comme toi ! Personnellement, j'attend que l'Europe implose et se disloque !! Jignore ce que ça donnerait...


Est-ce que ça nous mettrait plus dans la merde dans laquelle on est déjà ??


Orane

Recherche

Articles Récents