Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 11:04
"Le 22 juillet 1944 marque le début de la fin des camps de la mort nazis, lorsque des unités soviétiques atteignirent le camp de concentration et d'extermination de Majdanek, situé à l'est de la ville de Lublin."
 
Le 27 janvier 1945, des unités de l'Armée rouge atteignirent Auschwitz-Birkenau, situé au sud de la ville de Cracovie. Elles libérèrent les quelque 7 000 malades et mourants qui y avaient été abandonnés. Nombre d'entre eux succombèrent, à bout de forces, quelques heures ou jours plus tard."
 
"Dans tous les camps, malgré les efforts considérables pour prodiguer des soins médicaux aux malades et procurer de la nourriture aux détenus affamés, l'hécatombe se poursuivit encore après la libération."
 
« Lorsque les survivants des camps furent libérés, à la joie se mêla l'immense tristesse de n'avoir pu sauver à temps d'innombrables victimes, tous ces déportés qui succombèrent aux maladies, à l'épuisement physique, à la famine et au désespoir, ou furent assassinées par leurs bourreaux jusqu'au dernier instant. L'étendue de cette catastrophe humaine reste aujourd'hui encore difficile à chiffrer avec exactitude. »
  
 
"Dirigé par Henri Frenay, le ministère des Prisonniers, Déportés et Réfugiés coordonna le retour des quelque 2 250 000 personnes qui se trouvaient, en 1945, sous la tutelle du Reich. Dès la fin mai 1945, ses services parvinrent à organiser le rapatriement de 40 000 personnes par jour, que ces dernières soient transportées par train ou par avion (les appareils retournant à vide d'Allemagne étant utilisés pour le transport des anciens captifs). Hommes et femmes recevaient une somme d'argent et des vêtements ; ils bénéficiaient également de soins gratuits."
 
 
        

Partager cet article

Repost 0
Published by Mathilde Jougla - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

anne marie 04/10/2013 13:45


feu mon papa,natif du comminges, m'a souvent parlé de l'atrocité commise par les nazis,lui qui avait fait la guerre comme tant d'autres, pupille de la nation,elevé par les grands parents
paternels,


n'oublions pas le passé,nous serions condamné a le RE VIVRE


http://www.comminges-actu.com/pages/Marsoulas_Commemoration_du_10_juin_44-3243113.html

Mathilde Jougla 04/10/2013 12:48


Certaines personnes affirment que l'Allemagne a fait plus de travail historique sur la seconde guerre mondiale que nous n'en avons fait sur la guerre d'Indochine et sur la guerre d'Algérie.

CLEMENT 04/10/2013 11:33


Les campas de la mort restent le plus horrible et triste fait marquant de cette guerre ! Je me demande si, en Allemagne, les cours d'histoire évoquent cette affreuse guerre raiste. Et quand on
sait qu'aux USA le nombre des néonazis augmente, je me demande où est passée notre humanité. Orane

Recherche

Articles Récents