Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 10:29

« (…) Maintenant on voit des femmes qui sont devenues des sexologues d'elles-mêmes, qui soignent méticuleusement leur jouissance et qui sont … de plus en plus désespérées, nombrilicentristes, de plus en plus sans relation avec le monde qui les entoure. A mon sens, cette nouvelle attitude du discours érotologique sur la jouissance, accompagnée de techniques d'entraînement, est une voie de (…) garage où rouillent les vieilles locomotives, peut-être. C'est en tout cas une résistance à la compréhension de ce qu'est la relation entre les êtres humains, relation dans laquelle la sexualité joue sa part, la sexualité génitale j'entends, mais où la sexualité dans le sens d'une relation féconde entre les êtres n'est pas faite que de détente, de plaisir, de tumescence(1) et d'orgasme. Ce n'est pas ça qui fait non seulement la jouissance , mais plus encore la joie... (...) »

 

Extrait de « La sexualité féminine » de Françoise Dolto, collection le livre de poche, 1982, pages 13/14.

 

(1) tumescence: État d'un organe gonflé.

 

 

 

361548617_441a64a353.jpg

 

Source photo: Flickr.

Partager cet article

Repost 0
Published by André Lugardon - dans journalperso
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents